Je veux un Supreme.

image3 - copie

Pour ceux qui ne connaissent pas, SUPREME, c’est :
– la marque new yorkaise, déjà mythique, de streetwear la plus populaire au monde,
– avec des design simples et le fameux « box logo », un logo blanc de 7 lettres sur fond rouge,
– qui propose un vaste éventail de fringues, de planches et des goodies en tout genre: t-shirts, sweat-shirts, casquettes, pantalons…, le tout stylé, pratique et résistant,
– prisées par les skaters branchouilles et underground, mais également par la communauté mode du monde entier, et maintenant victime de son succès par Monsieur et Madame tout le monde.
– L’enseigne, qui fait l’essentiel de ses ventes en ligne, n’a ouvert que 10 boutiques Supreme dans le monde: deux aux États-Unis (New York et Los Angeles), deux en Europe (Londres et Paris), et six au Japon.
– Un succès qui repose sur un marketing de rareté/frustratif. Supreme ne sort que des produits en édition limitée, sans deuxième chance pour les retardataires. Beaucoup de l’aura de la marque repose sur cette culture de rareté et d’exclusivité qui attise tous les désirs, les envies, les convoitises.
– Une vraie stratégie de buzz sur les réseaux sociaux: avec un nombre de fans qui dépasse plus de 8 millions d’abonnés sur Instagram, et 1,808,484 followers sur FB. On s’affiche avec son supreme!

Un jeudi, jour fétiche de l’arrivée dans les rayons des nouveautés, toujours en éditions très limitées (5 à 15 pièces par édition), …

IMG_5275… j’ai pu interroger 3 aficionados qui attendaient depuis des heures pour entrer dans la (toute première) boutique Supreme, au 274 Lafayette Street, au coeur de NoLita. Dans la file d’attente, il y a avait de tout: des gamins passionnés de skate, des ados à capuche et du quadras bon chic bon genre en passant par des vrais fashionistas habillés comme pour aller à un défilé Dior ou Chanel. À la question pourquoi autant d’attente, d’argent et d’engouement pour cette marque, certains répondaient parce que c’est hype «Le streetwear est aujourd’hui une référence et c’est fashion », «c’est une communauté, ceux qui ne connaissent pas Supreme ne peuvent pas comprendre» et un dernier a confié «parce que ce hoodie Box Logo – comprendre un sweat à capuche floqué du logo rouge et blanc de la marque -, proposé en boutique, en drop retail à 138 USD, se retrouve quelques heures après à plus de 600 dollars sur le Net.»

Mais celle qui en parle le mieux, c’est une maman New Yorkaise, qui nous explique que ses enfants sont des vrais aficionados de la marque, surtout son grand, skateur a ses heures. Elle avoue qu’elle même n’ayant jamais mis un pied sur un skate, a aussi une vraie attirance pour cette « love brand » et confirme que dégotter la moindre pièce relève du parcours du combattant et que du coup on est fier de s’afficher avec sur les réseaux sociaux avec le graal. Entretien minute en anglais:
1)Why you like the brand ? 
I like the brand…as does my kids…because it’s hip and fresh. I’ve always found the skateboard culture fascinating. And I became more interested in Supreme when they did the collaboration with Louis Vuitton.
As for my kids, they are into skateboarding and have known about the brand. They really love the red stickers.
2)What do you think about the brand ?
This brand makes me feel nostalgic…It reminds me of when Vision Street Wear first came on the scene and everyone need a tee, hip sack, and deck from them. And it gives me something to connect with my children. I think Supreme has done a great job with their brand.
3)Why is it so fashionable to put a so high price for it ?
Even though I think some of it is over priced, I’m willing to pay for the shared shopping experience with my kids and the hype.  Plus it gives me an opportunity to teach them about money.

IMG_2068

La marque Supreme a été fondée en 1994, en démarrant comme un skateshop local, avec quelques fringues et des skates  adressés à une clientèle niche, les skaters et les “cool kids” qui créent les tendances. En une vingtaine d’année le désormais leader du streetwear s’est fait une vraie place dans l’univers du textile et c’est désormais les grandes marques du luxe qui souhaitent collaborer avec eux.. pour être plus « hype »/tendance.
Cette succès story est due en partie à leur stratégie de rareté, non calculée au depart, avec des produits vendus en quantités très contrôlées et des collaborations avec les grands noms, tels que des marques qui leur ressemblent comme Timberland et The North Face ou plus luxe comme Louis Vuitton ou encore Lacoste, Nike, Vans, Levi’s, et des marques plus branchées comme A.P.C, Comme des Garçons et Undercover.
Même Kermit la grenouille la trouve hype cette « love brand »:
Capture d_écran 2017-11-30 à 11.35.31 AM

La toute dernière collaboration se refait notamment avec North Face avec un drop retail, aujourd’hui, ce jeudi 30 novembre, une nouvelle série dont le Supreme x The North Face FW17 qui sera à priori, facturé 1 099,99 dollars.

La marque qui a construit sa réussite sur la rareté de ses produits, peut même se permettre de fermer ses magasins physique et en ligne pendant des mois en attendant le lancement de la prochaine collection.

Pour ceux qui veulent à tout prix, de façon compulsive, la doudoune, c’est donc seulement aujourd’hui au 274 Lafayette St, New York, NY 10012 jusqu’à 18 heures, avec surement 2 bonnes heures de queue (pour attirer les badauds). Et avec RV au compte goutte, la boutique ouvre en privé mais c’est un graal qui s’obtient encore plus difficilement. Spread de word…

Capture d’écran 2017-11-30 à 1.25.40 PM.png

Publicités

3 commentaires

    1. Non, not for me. Mais je me prepare avec Max… qui lorgne avec envie et admiration sur l’univers des skaters cool, relax et hype. Sauf que le pouvoir des marques n’a pas encore atteint son cerveau…

      J'aime

  1. Merci Seraph de nous faire vivre ton expérience de ricaine…pour moi Supreme c’etait du poulet ou le groupe de Diana Ross mais une marque de sweat …ça jamais !!!! La bise.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s