KITH ME.

IMG_4969Quand je demande aux new yorkais de mon entourage quelles sont les marques branchées qui sont appealing/tendances pour eux, c’est souvent les marques hype NYC streetwear premium qui sont citées.
Ils aiment ces marques parce que le streetwear répond tout d’abord à un besoin basique et primordial pour les américains : le côté fonctionnel et confortable, et disons qu’accessoirement c’est tendance. Ils aiment, achètent et portent fièrement ces marques qui véhiculent un univers hype, plutôt minimaliste et souvent en ligne avec les codes du sport, de la rue et new-yorkais.

Certaines marques sont désormais des références, telles que l’incontournable Supreme qui cartonne (voir mon dernier post ici), Aimé Leon Dore, Alltimers, Awake NY, POWERS, Noah NYC, Bronze 56K, BAPE, Fucking Awesome, Paradis3 ou Diamond supply co, autre marque forte de la street planet… et Kith ou je suis allée flâner hier en mettant mes baskets les moins pourries pour essayer d’avoir l’air un tout petit peu hype. Mais on ne les trompe pas. En 2 sec’ je me fais repérer car je n’ai pas les « codes », je n’ai pas les signes de reconnaissance, qui permettront au vendeur de comprendre que ça va être difficile de me convaincre de mettre 230 dollars dans une paire de sneakers. Mais ça c’est moi…
Ici à NYC, le streetwear chic, sophistiqué, décontracté a le vent en poupe et au vu du succès grandissant de toutes ces marques, on en déduit qu’il y a une vraie demande pas seulement en Amérique du Nord mais un peu partout ailleurs.
Toutes ces griffes américaines ne séduisent pas que les passionnés de skate, de surf, de snowboard, de basket ou de hip-hop, les hypsters, … elles attirent désormais Monsieur et Madame tout le monde, qui sont séduit par cette vague du casual chic que l’on peut porter ici à NYC pour aller chercher ses kids à l’école ou pour sortir sur le dernier RoofTop de Manhattan, sans se faire refouler par le videur qui connait les codes et qui sait que la dernière paire de sneakers vendues chez Kith en collaboration avec Adidas – Air Max 1 Spring – passe encore mieux que les Escarpins à talon aiguille Jimmy Choo.

Pour certaines enseignes, il y a un vrai emballement médiatique, avec notamment des posts d’influencer et followers sur Instagram ou FB qui sont relayés, commentés et likés plusieurs centaines, voir millers de fois en très peu de temps. Certaines cultivent leur notoriété, d’autres la rareté, mais elle semblent toutes cultiver leur différence dans le milieu du streetwear pour essayer de se démarquer des autres. Généralement, elle vendent toutes les basiques (les sweats, le fameux hoodie, des jogpants, les pullovers zippés, hoodies, crewnecks, tee-shirts, beanie, track pants, shorts, des chemises baseball, des bombers, sans oublier les bonnets et les casquettes), des accessoires (skates, planches de snowboard, sacs), une sélection très étudiée ou une variété infinie de sneakers, voir des tongs/claquettes mais des tongs/claquettes branchouilles. Et chez KITH, on trouve même un bar à céréales, KITH Treats, où chaque client peut venir déguster une glace ou un milshake lors d’une séance de shopping.
IMG_4960

Kith, (de la formule « kith and kin », qui veut dire « ami et famille ») est devenu une référence new-yorkaise du magasin ou l’on trouve les derniers trucs branchés, un peu ce qu’était le Colette de Paris. Ouverte en 2011 à Manhattan, la première boutique Kith est rapidement devenue une adresse clé des connaisseurs. La marque compte désormais différentes boutiques (Manhattan, Brooklyn et même un shop pour enfants à NYC, Miami et LA) et plusieurs points de revente savamment étudiés. Même si l’univers de Kith tourne surtout autour de la vaste sélection de sneakers, on y trouve aussi une sélection de fringues, souvent en éditions limitées avec un style et des créations basés sur un lifestyle New-Yorkais.

IMG_4947
Celle qui en parle le mieux c’est une cliente et amie new yorkaise qui vit à Brooklyn. « I actually heard about the KITH Treats cereal bar first and wanted to try it. Big fan of the The Snark ice cream swirl…yum! And then got drawn into the store. I really like the stores… all of them have cool layouts, unique displays, fun vibe. Their merchandise is amazing… different sneaker brands, known and upcoming designers. I also like how they mix new and vintage… I was at the store on Lafayette St, last week and found myself looking at the vintage LV bags. And just love Treats! I bought ice cream and sneakers for myself. My oldest son likes to stop by and look at the sneakers… but never have bought my kids anything there. I take that back… I bought them a milkshake to share;)« .

Une succès story à l’américaine qui doit en partie son succès à l’effet buzz des collaborations pointues avec des marques de renommée internationale et des acteurs majeurs du streetwear et du sport-lifestyle comme Adidas, Puma, Moncler, New Era et Nike, Timberland ou Columbia ou Coca Cola.Capture d_écran 2018-04-19 à 11.35.32 AM

Des collaborations qui permettent d’accentuer sa notoriété. Les files d’attente à l’entrée du magasin ne sont pas aussi longues que celles de Supreme (pour les lancements de produits les jeudis) mais pas loin.

Capture d_écran 2018-04-19 à 12.43.55 PM

KITH NYC – 644 Broadway (at Bleecker St.) NY, NY 10012
KITH BROOKLYN – 233 Flatbush Ave Brooklyn, NY 11217
et les autres

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s